*.American Dream.*

« Est-ce réellement le rêve Américain ? »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite virée au hasard {Johanna*

Aller en bas 
AuteurMessage
Thea Kalis

avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Dispo' pour un topic ? : Yep!
Correspondant : Cristina Gordon
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Pour l'instant, rentrer en Grèce et m'expliquer avec ma mère
Citation: Profites de la vie avant qu'elle ne s'arrête.
Relations:

MessageSujet: Petite virée au hasard {Johanna*   Ven 22 Aoû - 23:12

    Depuis qu'elle était sur le sol américain, Thea avait besoin de respirer, de prendre l'air et de sortir. Puis d'être seule aussi. Mais rester dans sa petite chambre verte pâle, c'était vraiment une mauvaise idée. Cristina lui demanderait ce qu'il n'allait pas et là, Thea aurait eu le choix entre l'envoyer balader et tout lui dire. Elle n'avait vraiment aucune envie de lui faire de la peine ou de lui raconter toute sa vie. La demoiselle n'était pas toujours pas habituée au fait d'avoir une sœur jumelle. Quoi? Ah elle se répétait! Mais à votre avis, comment réagirez-vous si vous appreniez que vous aviez une sœur jumelle et que votre mère vous avez caché ce petit détail depuis dix-huit ans? Même si elle se maudissait de réagir comme ça, Thea n'arrivait pas à se sortir tout ça de la tête et le silence de sa mère n'arrangeait rien.

    Alors elle finit par se décider à sortir, une fois de plus, pour découvrir un peu plus la ville. Elle avait marché un peu au hasard, ce demandant où elle pouvait bien aller exactement. Au pire, si elle se perdait, elle appellerait Cristina car là, la demoiselle n'avait pas vraiment envie de demander son chemin. On la prendrait sûrement pour une pauvre touriste alors qu'elle était quand même là pour un an! A croire qu'elle était vraiment de mauvaise humeur en ce moment mais elle comptait sur cette promenade pour se changer les idées.

    Toujours en se promenant au hasard, Thea finit par tomber sur un grand quartier plutôt agité, elle comprit vite pourquoi en voyant tous ces hôtes mais aussi ces petites boutiques. Se fondant dans la masse, elle inspecta tout ce monde et remarqua au bout de quelques secondes que la plupart de ces gens avaient un peu près son âge. Apparemment, bon nombre d'étudiants adoraient dépenser leur argent en achetant des fringues! Thea n'était pas très "shopping". Enfin, elle en faisait quand même de temps en temps, soit seule ou accompagnée, souvent par ses amies. Elles arrivaient à s'arranger pendant les week end pour faire le voyage ensemble jusqu'à Ahtènes. Elles étaient pratiquement toutes majeurs! Et les rues de la capitale grecque étaient géniales pour faire du shopping! Là, Thea était chez elle et avec les autres, elles adoraient rire des touristes qui se voyaient à des kilomètres à la ronde. Aujourd'hui, c'était elle la touriste. Pour l'instant!

    En ayant assez de marcher et de passer devant tous ces magasins et ses portes d'hôtels, la jeune blonde finit par entrer dans une petite boutique de vêtements "branchées" si elle avait bien comprit, au coins d'une rue. Elle n'était pas mécontente d'entrer dans un magasin climatisé car dehors, il faisait assez chaud et le soleil était bien présent. Thea rangea ses lunettes de soleil dans son sac à main en cuir. Il y avait d'autres jeunes femmes présentes entrain de fouiller dans tous ces vêtements. Notre demoiselle repéra directement la partie où il avait les accessoires. Par contre ça, Thea adorait ces petites choses. Colliers, bracelets, boucles d'oreilles...Si elle n'était pas une dépensière en fringues, Thea se rattrapait avec tout ça! Pour l'instant, elle était dans la contemplation d'un sautoir en perles argentées et d'un collier avec une chaîne en argent avec le pendentif qui allait avec. Partie comme elle l'était, ça serait étonnant qu'elle ne ressorte avec rien de ce magasin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Sam 23 Aoû - 21:13

    Johanna, ou comment esquiver sa correspondante qui lui propose une sortie shopping. En même temps, elle ne devrait pas se plaindre, c'était une occupation comme une autre après deux jours à San Francisco. Pendant ce temps, elle n'avait fait que traîner dans l'Université ou bien se balader dans les rues à la découverte de la ville.
    Mais, étrangemment, Sandy devait avoir à faire au centre commercial car elle proposa à notre blonde préférée de l'y accompagner. Au début, l'intérêt de Johanna avait été suscité, mais quand Sandy avait ajouté qu'elle y avait un rendez-vous, Jo' avait poliment décliné l'offre. Sa correspondante allait passer la journée à bécoter des pauvres garçons qui ne s'attendaient pas à ce qu'elle les jette comme mouchoir en papier ensuite – ou bien ils le savaient, qui sait ? Si c'était le cas, ils étaient tout de même un peu mal dans leur crâne, si vous voulez l'avis de la belle étudiante - .

    En tous les cas, elle n'avait pas envie de la suivre pour voir ça. Quand elle vit Sandy partir dans sa belle limousine vers le centre commercial le plus proche, Johanna regretta soudain de ne pas l'avoir suivie.
    Non pas qu'elle aie eu soudain une poussée d'affection envers « son » américaine, plus une amertude de ne pas être venue découvrir un autre point de vue de San Francisco ; celui du côté des richissimes, des sublimissimes, des célébrissimes. Mais elle n'allait pas se morfondre, au contraire. La demoiselle rassembla tout son courage ( et son sac à main ) et alla à pied vers le centre commercial dont elle avait le plus entendu parler : « Macy's ». Reconnue à travers le monde, cette chaîne de magasins lui avait été vantée,jusqu'à maintenant. Bien sûr, c'était surtout Sandy qui lui en avait parler, mais elle en faisait à présent abstraction.

    Après une bonne demi-heure de marche ( en étant peu réaliste ), elle arriva devant un bâtiment tout de verre, avec écrit en gros caractères : « Macy's ». Avec un sourire satisfait, elle chuchota :


    « Je me suis pas perdue, finalement ... »

    Notre Néerlandaise passa les portes vitrées, et arriva dans une allée sublime. Tout était décoré, des dorures, des boiseries ... C'était moderne tout en étant un peu baroque. Elle était bordée de magasins, beaucoup, beaucoup de magasins. C'était à peine si c'était croyable ... Johanna retira ses lunettes de soleil « mouche » pour les ranger dans son sac. Après tout, ce n'était pas essentiel, à l'intérieur. Contrairement à l'extérieur, où la plus grande étoile du système solaire était omniprésente. Pendant quelques minutes encore, Johanna avança à travers le long couloir. Cependant, après tout ce temps de marche, elle aperçu une chevelure rousse qu'elle aurait put déméler parmi une multitude : Sandy était ici. Et si elle la voyait, ça allait être la guerre ... Bon, pour l'instant elle semblait trop occupée à embrasser fougueusement sa dernière conquête, mais elle n'allait pas tarder à revenir en chasse, et là, Johanna serait une pourriture au milieu des proies. Pour lui échapper, Johanna n'entrevit qu'une seule solution, et encore : aller se cacher dans une des échoppes. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Elle se trouvait désormais dans une boutique de vêtements très classe, mais un peu élevé pour ses moyens !

    Toujours tellement occupée à échapper à sa correspondante, la belle alla se réfugier au fond du magasin, près des bijoux et des autres accessoires. Elle se posa fermement devant le rayonnage, à côté d'une jeune femme dont le visage lui disait quelque chose ... En version rousse alors. Bah, elle était sûrement à l'Université, pourquoi chercher ? Il y avait tellement de jeunes dans cette ville que c'était une folie d'essayer de la reconnaître. Johanna se tourna lentement vers la vitrine, pour voir à travers celle-ci si Sandy arrivait. Et ce qu'elle vit ne lui plut pas plus que ça. Son adorable correspondante était en train de se diriger dangereusement vers le magasin dans lequel notre demoiselle se trouvait. Johanna se tourna vers sa voisine, qui paraissait passionnée par les bijoux :

    « Excusez-moi .. ? Mmm ... On pourrait faire semblant d'être amies ? Je ne dois pas être reconnue ... »

    De toute façon, elle serait trahie par son accent. Mais qui ne tente rien n'a rien ! Elle attendit la réponse de la jeune fille, espérant qu'elle ne serait surtout pas prise pour une folle, sinon ce serait encore pire. Imaginez que soudain, son interlocutrice se mette à hurler un « A l'aide ! Une folle » sonore, alors là, ce ne serait même plus la peine, il n'y aurait plus qu'à courir.
    Pourtant, il n'y a pas de raison pour que Sandy l'attaque ... si on oublie le fait qu'elle penserait sûrement que Johanna voulait l'observer en secret avec sa nouvelle cible. C'était parfaitement ridicule, en effet. Et n'oublions pas que c'est de Sandy que nous parlons ... Alors, c'est toujours aussi ridicule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Thea Kalis

avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Dispo' pour un topic ? : Yep!
Correspondant : Cristina Gordon
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Pour l'instant, rentrer en Grèce et m'expliquer avec ma mère
Citation: Profites de la vie avant qu'elle ne s'arrête.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Sam 23 Aoû - 21:57

    Les bijoux, oui on pouvait dire qu'elle aimait beaucoup ça. Surtout les colliers et les bagues. Dans son enfance avec ses amies, elle se souvenait avoir fabriqué des bijoux en coquillages au bord de la mer, en fleurs dans les prairies verdoyantes ou encore en petite perle. Mignon hein? N'empêches Thea se demandait combien de temps elle y avait passé à faire ça avec Ary, Lena et les autres! Aujourd'hui, pour elle ces petits accessoires permettaient de sublimer n'apporte quelle tenue si on choisissait bien. C'était parfois les détails qui faisaient la différence! Et Thea était parvenue depuis longtemps à choisir ses accessoires pour se mettre en valeur. Si si, je vous jure!!

    La moitié de son argent de poche de chaque mois passait dans ce genre de chose. Colliers, bracelets, boucles d'oreilles, bagues, foulard, sac...Sa mère n'avait jamais compris "sa passion" pour ces accessoires. Elle son truc, c'était les chaussures! Thea aussi aimait ça mais beaucoup moins. Eh oui! Mme Kalis était une femme qui adorait le shopping car après tout, elle n'avait que trente-trois ans! La mère et la fille n'avaient que quinze ans d'écart et ça en surprenait plus d'un. On les prenait pour des sœurs ou encore tante/nièce mais on ne les croyait jamais! Cela n'avait jamais dérangé Thea d'avoir si peu d'écart avec sa mère, au contraire c'était grâce à ça qu'elles étaient si proches!

    Dans ses pensées entrain de se demander ce qu'elle pourrait prendre car tous ces accessoires étaient un peu près dans ses moyens, elle ne remarqua pas tout de suite qu'il y avait une jeune femme qui s'était placée à côté d'elle. Quand l'inconnue lui demanda si elles pouvaient faire semblant d'être amies car elle ne devait pas être reconnue, Thea jeta un léger coup d'œil en arrière pour apercevoir une jeune femme rousse qui se dirigeait vers le magasin où nos deux demoiselles étaient. La jolie grecque en déduisit que c'était la jeune femme rousse dont parlait l'inconnue. Alors même si elle trouvait un peu ça bizarre, elle sourit.


    D'accord.

    Ça pourrait être amusant et elle pourrait faire une connaissance en plus comme ça. Thea remarqua que son interlocutrice avait un léger accent et qu'elle n'était sans doute pas d'ici. Remarque, elle devait penser la même chose d'elle. C'était beaucoup trop dur de se débarrasser de son accent grecque après si peu de temps. Après tout, le grecque c'était sa langue maternelle alors au contraire, elle aimait bien avoir ce petit accent. Soudain, le visage de la jeune femme en face d'elle lui rappela quelque chose. Et comme elles devaient paraître amies, Thea se risqua à demander, cherchant pendant quelques secondes les mots en anglais.

    Vous êtes à l'Université de San Francisco, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Dim 24 Aoû - 19:29

    La surprise fut grande quand Johanna entendit une réponse positive se former sur les lèvres rosies de son interlocutrice. Elle ne la prennait pas pour une folle, en un, et en deux elle était d'accord. L'après-midi continuait sous le signe de la chance pour notre demoiselle ! Pourtant, elle avait commençé sur les chapeaux de roue, mais cette rencontre l'améliorait un peu. Hanna fit mine d'être fascinée par les bijoux, les boucles d'oreilles et tout ce qui se trouvait là, afin d'échapper à l'attention de sa correspondante. En réalité ... elle était tout de même fascinée. Petite, elle n'avait jamais vraiment aimé tout ça, peut-être même pas du tout. Elle était plutôt du genre à mettre des tee-shirts à manches longues, de préférence de couleurs sombres. Mais maintenant, elle avait changé, et rattrapait son retard en bijoux ! Elle en était complètement mordue, et en mettait régulièrement, tant qu'elle avait ce qui allait avec. Sinon, tant pis, que voulez-vous. Elle n'allait pas se parer de bijoux qui ne vont strictement pas avec sa tenue, si ?

    Quand Sandy pénétra dans la boutique d'une démarche royale, Johanna prit une grande inspiration qu'elle ne relâcha pas. Elle et sa jeune voisine ne lâchaient pas un mot. Très crédible, les deux « amies » !
    La correspondante de notre demoiselle fit un tour rapide – en oubliant les accessoires ... c'est ça la chance ! - avant de ressortir en lâchant quelques mots désagréables à l'encontre de la vendeuse. Quelque chose du genre « Pfff ... Ca craint ici ». Johanna n'y prêta pas attention, histoire de ne pas se faire repérer au dernier moment. Cependant, quand Sandy eut franchi la porte, elle lâcha un long soupir. Son visage aussi se détentit, lui qui était si crispé quelques minutes auparavant, ne lui retirant au passage aucune trace de sa belle beauté.

    Johanna aurait bien aimé savoir le prénom de la jeune femme, histoire de paraître moins idiote. Quelle idée elle avait eu de proposé ce marché ... Surtout si elle connaissait son interlocutrice, évidemment. Elle pensa quelques secondes à lui demander son identité, mais finalement renonça, préférant se taire et attendre que la demoiselle entame la conversation.
    Ce qui ne tarda pas d'ailleurs. Elle lui demanda ( avec un léger accent qui n'était pas de San Francisco, c'était certain ) si elle était à l'Université de San Francisco.


    « On peut dire ça comme ça ... ! »

    Répondit Johanna avec un petit sourire mystérieux. Elle ne tenait pas à dire d'où elle venait, et à passer encore une nouvelle fois pour une bête de foire venue des Pays-Bas. « Les Pays-Baaas ! Mais c'est où ça, dis-moi ? C'est grand ? Il y a combien d'habitants ? Parle ta langue ! » Voilà le discours que lui avait tenu une amie à Sandy dont le nom lui échappait, comme toutes les amies de Sandy à vrai dire. De toute façon ... A quoi cela lui servait de retenir ça ? Il y avait des choses bien plus importantes à retenir, comme son numéro de téléphone, la marque de son appareil photo, l'adresse de la maison de sa correspondante ... Bref, il serait inutile de retenir des choses superflues comme le nom des amies de Sandy ( surtout le nom des amies de Sandy ).
    Polie, Johanna renvoya la question :

    « Et toi, tu étudies là-bas ? J'ai l'impression de te connaître ! »

    Et voilà, elle allait encore une fois passer pour une folle. Mais, soulagée comme elle l'était, Jo ne pouvait s'empêcher de s'enfoncer. Son interlocutrice avait tout juste penché pour la folie à son propos qu'elle changeait d'avis pour la qualifier de psychopate.

    Johanna cherchait désespèrement un moyen de remercier Thea, mais ne trouvait rien d'autre que lui dire « Merci ». Ou peut-être qu'elle avait une petite idée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Thea Kalis

avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Dispo' pour un topic ? : Yep!
Correspondant : Cristina Gordon
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Pour l'instant, rentrer en Grèce et m'expliquer avec ma mère
Citation: Profites de la vie avant qu'elle ne s'arrête.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Lun 25 Aoû - 14:12

    Thea lu dans les yeux de son interlocutrice qu'elle était surprise de la voir accepter la situation. Elle pensait peut-être que la demoiselle la prendrait pour une folle et crierait dans tout le magasin? Naaan! Thea n'était pas du tout comme ça. Même si elle trouvait la situation...originale et amusante, enfin un peu, aider les autres ne la dérangeait pas, jusqu'à un certain point quand même! Mais le problème était qu'elle ne connaissait pas du tout cette jeune femme et que donc, les sujets de conversations habituels étaient plus...limités on va dire. C'est sûr qu'elles n'étaient pas crédibles en amies pour le moment! Mais Thea n'était pas très douée pour faire la conversation aux inconnus, même si ils paraissaient sympathiques. Surtout quand elle était devant tous ces accessoires! Elle était entrain de jongler entre compter combien de choses elle pouvait acheter et à regarder dans le petit miroir, qu'elle venait de remarquer, pour voir ce que faisait la jeune femme rousse.

    Thea se demandait quand même ce qu'il pouvait se passer entre ces deux là pour qu'une des deux veuille carrément passer inaperçue lorsqu'elle croisait l'autre! Problèmes de petits copains? Non ça serait étonnant, bon elle verrait plus tard, quand l'autre fille serait partie. Thea la vit dire des choses désagréables à la vendeuse puis partir aussitôt. Finalement, la miss commençait à comprendre pourquoi son interlocutrice voulait passer inaperçue. Apparemment cette rouquine avait l'air...spéciale. En tout cas, la jeune grecque remarqua le soulagement de l'inconnue qui était toujours à côté d'elle. Donc après le départ de l'autre, Thea avait trouvé un sujet de conversation car le visage de la jeune femme lui était vraiment familier. Elle était presque sûr de l'avoir croisée quelque part ici, à San Francisco, même si elle ne semblait pas venir d'ici.

    La jeune femme lui confirma qu'elle était bien dans l'Université de la ville, ce qui la rassurait car elle ne devenait pas complètement folle! Pourtant Thea était presque sûr qu'elle n'était pas américaine car comme elle, son interlocutrice avait un accent. De là à dire d'où elle venait là...C'était autre chose! Ce qu'entendant souvent la jeune fille quand elle se présentait ici c'était: "Hein? Thea? Comment ça s'écrit? Tu voulais dire Tea plutôt parce que Thea...". Comme quoi, ça faisait toujours plaisir d'entendre que son prénom était ridicule! Pour dire, même Cristina avait eu du mal avec son prénom au début et l'appelait très souvent Tea. Elle allait sûrement s'y habituer, enfin, elle l'espérait car apparemment, elle n'avait pas fini! En tout cas, son interlocutrice lui retourna la question.


    Oui j'étudie là-bas! Et tu viens d'où si c'est pas indiscret? J'ai remarqué que...que tu avais un accent!

    Elle ne voulait pas paraître trop curieuse mais cette histoire la tracassait légèrement et elle était entrain de passer en revue quelques pays. Ah, et elle avait oublié l'essentielle! La jolie grecque lui présenta sa main en souriant. Et tant pis si elle devait encore répéter: "Non pas Tea, THEA!"

    Au fait, moi c'est Thea Kalis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Mar 26 Aoû - 12:52

    Johanna observait en coin l'entrée de la boutique, histoire d'être complètement sûre que Sandy Carmichael, princesse d'un Etat inconnu Européen ( pour une Européenne, c'est un comble ) ne revienne pas dans la boutique afin d'insulter une autre vendeuse. Heureusement, tout se passait pour le mieux jusque là. Notre blondinette avait d'ailleurs vu sa correspondante repasser devant la vitrine quelques fois, puis quitter le centre commercial main dans la main avec un homme âgé d'une trentaine d'année ( plutôt séduisant, il faut le reconnaître ) qu'elle embrassait à pleine bouche. Personne au monde ne changerait jamais Sandy, il faut croire ... Pas même Johanna, qui avait essayé quelques mois avant de déclarer forfait à son grand regret. Elle aurait aimé avoir une correspondante sympa, agréable, qui aimerait passer du temps en sa compagnie. Et, à l'inverse, elle avait obtenu une de ces poupées bien roulées qui passaient leur temps dans des centres commerciaux, dans des fêtes classieuses ou des lieux plus appropriés à ce qu'elles font dans ces fêtes.
    Mais notre demoiselle ne mourrait vraiment pas d'envie de s'étaler sur le sujet « Sandy », que tous ses amis Néerlandais considéraient comme tabou quand ils voulaient une Johanna souriante et de bonne humeur.

    Sa jeune interlocutrice lui demanda d'où elle venait, la tutoyant au passage. Cela dit, cela ne la dérangeait pas le moins du monde. Ca lui donnait l'impression d'être une vieille mégère quand on lui disait vous, alors elle n'allait pas non plus se plaindre qu'on la tutoie. Bien sûr, c'était une certaine forme de politesse, mais ce n'est pas cette impression qu'elle avait. Cela dit, Johanna avait souvent eu l'occasion de remarquer que les garçons, eux, ne vouvoyaient presque personne et que cela ne les dérangeait pas. Et, ayant toujours passé plus de temps avec la gente masculine, elle avait peut-être un peu pris leurs manières.
    Pendant sa phrase, Johanna eut le loisir de constater que la blonde qui lui faisait face avait un accent légèrement prononcé. Il n'était pas flagrant, étant donné qu'elle ne l'avait pas encore remarqué. C'était ou un accent d'une autre partie des USA, ou d'ailleurs. D'un autre pays, complètement. Plutôt d'Europe, alors. Serait-elle Néerlandaise, comme elle ? Non, il y avait peu de chances. Plus française ou allemande. Peut-être Italienne, bien qu'elle n'aie pas le teint rital. En tous les cas, elle était au moins un peu étrangère ici.

    Sur un ton amical, Johanna répondit doucement :


    « Je suis Néerlandaise. »

    Et voilà, ça allait recommencer. C'est où la « Néerlande » ? Mais la Néerlande, ça n'existe pas, vous, vous le savez. Ce sont les Pays-Bas, et c'est de là où venait Johanna. Souvent, elle devait expliquer où c'était situé. Ensuite, on lui demandait de parler un peu le Néerlandais ( en général, elle disait quelques mots du genre « Tu me gonfles, va voir ailleurs » ). Pour finir, elle devait corriger toutes les erreurs de prononciation sur son nom de famille.
    Cependant, elle n'anticipa pas comme à son habitude. Elle se demandait d'où venait cette jeune femme. Avec un peu de chance, elle serait belge et Jo' n'aurait pas à s'expliquer pour la énième fois de la journée.
    Thea se présenta, ce à quoi Johanna ne trouva rien de mieux à dire que :


    « Johanna Vermeer. Ca se prononce Veurmér, en fait, pas Vérmire, comme le font les Américains. » Elle lui tendit la main et lui jeta un sourire rayonnant. « Tu es grecque, n'est-ce pas ? »

    Et si elle ne l'était pas, Johanna aurait la honte de sa vie. Bien vu ! La prochaine fois, elle se tairait, au lieu d'avancer des idées sans en avoir aucune preuve. Elle aurait une excuse : le nom de famille. Non mais c'est vrai, c'était typiquement grec. Notre blonde favorite avait par ailleurs eu dans sa classe les deux années précédentes une jeune fille du nom de Elisa Atridis, qui était grecque. Atridis, Kalis .. Ca se ressemble ! Peut-être pas. De toute façon, c'était trop tard pour chercher une excuse maintenant.

    Johanna commençait réellement à s'inquiéter du moyen de remercier Thea de l'avoir sauvée des griffes ravageuses de Sandy. En lui donnant quelques explications sur le pourquoi du comment ? En réalité, elle n'en avait pas vraiment l'intention. Johanna avait pensé à lui offrir les bijoux qu'elle souhaitait ... Et l'explication viendrait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Thea Kalis

avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Dispo' pour un topic ? : Yep!
Correspondant : Cristina Gordon
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Pour l'instant, rentrer en Grèce et m'expliquer avec ma mère
Citation: Profites de la vie avant qu'elle ne s'arrête.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Mar 26 Aoû - 21:16

    Apparemment, une discussion avait bien commencé entre les deux jolies blondes. Thea jetait quelques regards dans le miroir pour voir où était la jeune femme rousse, pour savoir quand elle pourrait parler librement avec son interlocutrice car ce genre de petite comédie n'était pas vraiment son truc. A part quand elle était avec ses amies. C'est à dire? Bah tant qu'elle était avec ses amies, Thea ne craignait pas de se faire engueuler pour avoir fait une bêtise collective. Mais quand elle se retrouvait seule, c'était autre chose, elle devait l'avouer...Brefons! La situation actuelle n'avait rien à voir.

    La demoiselle regarda dans le petit miroir tout en tripotant une bague, pour voir où en était l'autre fille. Apparemment elle n'avait pas apprécié ce magasin. Tout comme son interlocutrice, Thea la vit repasser devant la vitrine entrain de faire du "corps à corps" avec un autre homme, plus âgé. Et ils n'étaient pas près de se décoller apparemment. Mmm...Le peu de chose dont elle avait vu de cette fille lui faisait comprendre pourquoi son interlocutrice tenait à passer inaperçue au prêt d'elle! Mais peut-être que c'était juste une première impression? En tout cas ça expliquerait certaine chose. En tout cas, cette fille était partie et maintenant, elles étaient tranquilles. Thea n'avait même pas remarqué qu'elle avait commencé à la tutoyer!! Ça c'était fait naturellement. En Grèce, elle vouvoyait souvent les anciens et quant aux personnes de son âge, elle vouvoyait au début avant de passer au "tu". Elle trouvait ça plus amical.

    Quand Johanna lui dit qu'elle était Néerlandaise, la demoiselle hocha la tête. Elle connaissait le pays. Bon, elle n'aurait pas la prétention qu'elle connaissait tous les secrets des Pays-Bas mais elle connaissait se pays car à l'école il y a déjà quelques années et même au collège, elle avait étudié l'Europe. Et puis elle connaissait la Hollande pour son équipe de foot, les tulipes et tout le tralala mais pas grand chose de plus. Evidemment, elle n'y était jamais allée. Mais quand même curieuse à l'idée qu'elle avait une personne qui venait d'un pays totalement différent du siens, elle demanda tout simplement.


    C'est comment les Pays-Bas?

    Encore et toujours de la curiosité...Elle aimait bien s'informer sur les autres pays, européens surtout car certains n'étaient pas si différents du sien et ils étaient assez proches. Malheureusement, Thea n'avait jamais pu voyager et sortir de Grèce. Déjà que sa mère manquait un peu de moyen, elle ne voulait pas en plus lui faire payer une fortune sous prétexte qu'elle avait envi de voir le monde! Elle se serait sentie bien trop coupable. Quand son interlocutrice lui dit son nom en serrant sa main, Thea ne pu s'empêcher d'éclater de rire.

    D'accord! Mais ils le prononcent vraiment comme ça?

    "Vérmire"...Ouah! Ce devait fait plaisir ça! Autant que le coup de "Tea". Même si elle ne connaissait pas vraiment les Pays-Bas, elle avait déjà entendue quelqu'un parler la langue à la télé. Puis la jeune fille sourit à la question de Johanna. En même temps, après lui avoir dit son nom c'était plutôt facile à deviner!

    Eh oui, je suis bien grecque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Mer 27 Aoû - 19:29

    En ce beau jour d'Août, Johanna avait l'honneur de vous informer qu'elle venait d'échapper à sa chère et tendre correspondante et que, pour son plus grand bonheur, elle venait de faire la rencontre de sa sauveteuse. Quelques instants, Joh' se demanda si elle devait tout raconter à Thea, ou bien si elle devait attendre qu'on le lui demande. Cependant ... son interlocutrice n'avait pas l'air d'avoir l'intention de lui poser la question. Informer, ne pas informer ? Telle était la question cruciale. En même temps, cela pourrait être considéré comme non-assistance à personne en danger que de ne pas lui raconter qui était Sandy Carmichael, princesse de l'Etat le plus perdu d'Europe et accessoirement pimbêche à ses heures perdues. En bref : un vrai petit ange !

    Notre blonde préférée avait remarqué que Thea s'était remise à ses emplettes, notamment à une jolie bague qu'elle observait sous toutes les coutures ( enfin, façon de parler ) devant le miroir, en profitant au passage pour se recoiffer légèrement. Sandy était bel et bien partie, pour le bonheur de toutes les personnes à l'intérieur de la boutique. La vendeuse qui s'était faite agresser, Thea qui pouvait enfin parler librement et bien sûr, Johanna. Quand Johanna dit qu'elle venait des Pays-Bas, Thea hocha la tête. Pendant un court instant, la jolie Joh' crut qu'elle avait trouvé en son interlocutrice une grecque qui vivait au Pays-Bas, pensant que ce hochement signifiait quelque chose comme « Je connais » ou « Ah oui, moi aussi ! ». Cependant, ces espoirs furent réduits à néant quand elle demanda comment c'était.
    Un peu déçue, certes, mais pas déprimée pour autant. Après tout, le but de cet échange était de leur faire rencontrer de nouveaux horizons, et pas de retrouver des connaissances ! Mais quand même, il faut avouer qu'elle n'aurait pas été dérangée d'apprendre qu'elle se trouvait face à une compatriote, d'Amsterdam si possible. Il semblerait juste que ce rêve n'aie pas été créé pour être réalisé !

    Alors, avec un sourire léger, Johanna répondit simplement :


    « Sublime ! Honnêtement ! Oh, je n'aurais jamais cru dire ça .. Je me plains tellement souvent de vivre dans ce petit pays. Mais quand quelque chose nous manque, on l'idéalise toujours ! Reprenons. En gros, t'as des champs, des vélos et des villes. Le mieux ? Les villes ! » Conclut-elle en riant.

    Contrairement à ce qu'on aurait put penser, Johanna aimait beaucoup son pays. Même si elle se plaignait beaucoup, mais passons ces petites crises de déprime sous silence. Et là, elle avait besoin de raconter tout ce qu'elle pensait de son pays, tout ce que Sandy ne lui avait en réalité pas demandé. Oh, non. La seule question se rapprochant aux Pays-Bas fut « Les garçons sont bons là-bas ? » et cela refletait bien le personnage.

    Vint ensuite une question sur son nom de famille. Oui, oui, les gens le prononçaient bien comme « Vérmire » ! Mais bon, on s'y faisait. Johanna s'imaginait que Thea aussi avait du rencontrer des soucis au niveau de son prénom. Hé oui, il y a toujours des gens pour faire des erreurs du genre « Tea » ou autres. Johanna en faisait aussi certaines, mais ayant étudié un peu le grec, elle savait le prononcer.
    Notre blondinette acquiesca donc d'un simple geste de la tête, tout en parcourant du regard l'étalage de bijoux qui s'éparpillaient devant elle.

    Cela dit, Joh' lâcha tout de même un soupir des plus discrets quand elle apprit que Thea était grecque. Tant mieux, elle ne s'était pas trompée ! Sinon, quelle honte ...
    D'un coup, elle eut envie de raconter à Thea pourquoi elle avait dû se cacher de sa correspondante. Et Thea n'écopa pas de ce discours :


    « Tu sais, si j'ai dû me cacher c'est à cause de la rousse. C'est ma correspondante Américaine, Sandy Carmichael. Je suis venue avec le programme d'échange. Elle m'a proposé de faire du shopping avec elle, mais j'ai refusé. Je savais très bien ce à quoi elle allait occuper son après-midi ! Du coup je suis venue en faire ici et je ne pensais pas qu'elle serait ici aussi ... Enfin bref, si elle m'avait vue je ne serais pas là à discuter avec toi ! » Johanna regarda Thea, et ajouta : « Que puis-je faire pour te remercier ? »

    Elle se tourna vers Thea qui semblait toujours en amour avec sa bague. Johanna la lui arracha des mains, et, sans un mot, se dirigea vers la caisse. La bague valait trois fois rien, en réalité. Mais c'est le geste qui compte !
    En affichant un joli sourire, la belle Amsterdamoise retourna vers la jolie grecque et la lui posa dans le creux de la main.


    « Cadeau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Thea Kalis

avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Dispo' pour un topic ? : Yep!
Correspondant : Cristina Gordon
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Pour l'instant, rentrer en Grèce et m'expliquer avec ma mère
Citation: Profites de la vie avant qu'elle ne s'arrête.
Relations:

MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   Mar 2 Sep - 11:11

    Ça ne dérangeait pas Thea de ne pas en savoir plus sur cette jeune femme rousse. Evidemment, elle se posait quelques questions mais si Johanna ne voulait pas en parler, tant pis. C'était peut-être un truc personnel et la miss n'aimait pas tirer les vers du nez. Si elle n'avait pas envi d'en parler, elle n'avait pas envi et si elle le voulait tant mieux. Thea préférai que ça vienne d'elle plutôt du fait de l'avoir forcée à parler! Donc la demoiselle retourna à la contemplation de sa jolie bague en la tripotant un peu, ce qu'elle faisait souvent. En tout cas l'autre jeune femme rousse était bel et bien parti, sûrement toujours collée à l'autre homme.

    Donc, Thea s'était remise à la contemplation de sa petite bague et la trouvait vraiment jolie, même si elle hésitait avec un collier en argent qui ne coûtait pas beaucoup plus cher. Autrement pour en revenir à la Hollande, la demoiselle ne connaissait le pays que de nom et les autres choses qu'on pouvait apprendre sur un pays dans une classe de cours! Mais évidemment, ils n'y avaient pas passé des heures à étudier les chaque pays! Elle cru voir dans les yeux de Johanna une pointe de déception quand elle lui posa sa question sur les Pays-Bas. Peut-être avait elle déjà beaucoup trop entendue cette question depuis son arrivée en Amérique? Oui, ça devait sûrement être ça. Oups, elle espérait ne pas avoir fait de boulette!

    Mais elle fut rassurée en entendant sa réponse et sourit à la fin de celle-ci. Elle était d'accord avec elle sur les villes! Là où elle habitait sur les côtes grecques, c'était plutôt la campagne que la ville et même si Athènes n'était pas toute proche ça restait le meilleur endroit pour les boutiques, les petits restaurants et pour voir de belles choses. Pour les sorties en groupe c'était l'idéal et puis si ils voulaient de l'eau, ils pouvaient simplement retournés dans leur petite ville avec le port et la plage!

    Thea était toujours entrain d'hésiter entre son collier et sa bague. Elle pouvait acheter les deux? Le problème était qu'il ne lui resterait pas grand chose si elle voulait acheter d'autres trucs. Puis Johanna se mit alors à lui expliquer pourquoi elle cherchait tant à éviter cette grande rousse. Comme ça elle aussi faisait parti de l'échange de l'USF? Apparemment, cette Sandy avait l'air terrible d'après Johanna! Et le peu de temps où elle l'avait vue confirmait tout ça. Thea sourit en prenant la bague dans ses mains.


    Elle a l'air vraiment terrible cette Sandy! Je suis heureuse de pas avoir de correspondant comme ça alors!

    Enfin, sa correspondant était sa sœur jumelle alors...Ce n'était pas pire hein! Mais quand justement, on n'était pas au courant pour l'existence de cette fameuse jumelle bah ça faisait un choc! Et puis pour le moment, leur relation était tendue, car après tout, toutes les deux étaient censées être filles uniques alors il fallait qu'elles s'habituent. Ce n'était pas facile mais Thea allait y arriver, c'était un de ses objectifs pendant cette année, "réussir à bien s'entendre avec sa sœur". Pendant qu'elle pensait à ça, elle sentit soudain qu'on lui prenait quelque chose des mains. La jeune fille n'eut pas le temps de réagir quand Johanna lui prit sa bague des mains. Thea la suivit vers la caisse en restant silencieuse. "Que puis-je faire pour te remercier?", c'était vrai qu'elle lui avait posé cette question mais Thea avait été dans la lune et n'avait pas eu le temps de répondre. Quand son interlocutrice lui mit la bague dans ses mains après l'avoir achetée, la jolie grecque plus que surprise bégaya simplement:

    Merci.

    Avant qu'elle n'est pu dire autre chose, son portable se mit à sonner. Alors elle s'arrangea pour mettre la bague dans sa poche et pour sortir son portable de son sac. C'est là qu'elle remarqua que la sonnerie de son portable n'était pas celle habituelle, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas entendu. Le petit objet dans sa main, Thea perdit le sourire en voyant le nom sur l'écran. La sonnerie correspondait à une personne. C'était Kostos qui l'appelait. La sonnerie c'était normalement une petite tête de smiley jaune qui bondissait partout en criant en grecque: "Crétin! Crétin! Alerte crétin! Crétin!". C'était ses amies qui l'avait "forcée" à mettre ça comme sonnerie quand Kostos appelait. Quand elle commençait à entre "Crétin" en grecque, ça signifiait que c'était son ex qui l'appelait. Donc Thea ne décrocha pas, elle n'avait pas envi de lui parler et Kostos se lassa apparemment puisque la sonnerie s'arrêta suivit quelques secondes plus tard par un vibrement. Nouveau message: "Il faut que je te parle. K.". Bon ça suffit! Thea ne voulait pas lui parler pour le moment. La demoiselle éteignit son portable pour le ranger dans son sac. Donc pour sauver les apparences, elle sourit à Johanna qu'elle avait un peu abandonné.

    Merci beaucoup pour la bague! T'étais pas obligée tu sais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite virée au hasard {Johanna*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite virée au hasard {Johanna*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Une petite virée ft. Jackson Whittemore
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*.American Dream.* :: « Par la fenêtre, vous pourrez apercevoir la ville de San Francisco ... » :: » Union Square :: .Macy's Shopping Mall.-
Sauter vers: