*.American Dream.*

« Est-ce réellement le rêve Américain ? »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Escapade matinale. [ PV Johanna ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Turner
{ Mý hėăŗť, mƴ ľƱvĕ, ƜƔ lĩfė.
avatar

Féminin Nombre de messages : 248
Dispo' pour un topic ? : Pas pour l'instant.
Correspondant : Letizia Gomez, Espagnole.
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Fonder une famille et s'installer.
Citation: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Relations:

MessageSujet: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Jeu 21 Aoû - 21:56

    Quelques jours après l’arrivée de sa correspondante, Emma avait besoin de peaufiner son Espagnol mais avait perdu son manuel. Elle venait de se lever et avait remué ciel et terre pour trouver ce fichu bouquin au milieu de son immense chambre. Heureusement qu’elle employait une femme de ménage car on aurait dit que la chambre d’Emma venait d’être vandalisée.
    *J’ai du l’oublier quelque part, tant pis.*
    Elle était en nuisette et ne pouvait pas se permettre de sortir ainsi. Elle attrapa une robe noire courte d’été, un trench beige, des escarpins noirs et se donna un coup de brosse à cheveux. Elle ne se donna même pas le temps de se maquiller, elle qui était si coquette d’habitude et qui ne se faisait coiffer que par un coiffeur réputé. Après avoir pris son sac Valentino, elle partit en trombe sans prendre le temps de fermer la porte à clé.
    *Je m’en fiche, je paye assez de vigiles pour qu’ils surveillent ma maison une dizaine de minutes.*
    De toute façon Letizia devait dormir, elle entendrait si quelqu’un entrait chez elles.
    Pour changer, elle n’alla pas à l’USF en limousine mais pris un taxi, comme tous ces stupides étudiants ruinés par leurs études. En quittant le véhicule, elle laissa le double voir le triple du coût du voyage.
    Après quelques minutes de marche dans les allées de l’université, elle franchit la porte de la bibliothèque, toute de verre faite et chercha la rangée des dictionnaires étrangers. Après deux petites minutes de recherche, elle tapota sur l’épaule d’une inconnue plus grande qu’elle. Elle se retourna et Emma lui dit, en articulant bien au cas où elle serait étrangère :

    - Excuse moi je cherche l’allée des dictionnaires étrangers.
    Elle ne répondit pas tout de suite alors Emma, agacée et impatiente fit une tête d’idiote et dit « Gué ?! » en attendant la réponse de son interlocutrice.


Dernière édition par Emma Turner le Ven 22 Aoû - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Ven 22 Aoû - 19:53

    C'était un beau jour d'Août. Depuis quelques jours déjà que Johanna était à l'USF, mais les rencontres n'étaient pas nombreuses. Elle avait déjà croisé quelques étrangers – dont sa soeur – et des Américains, mais n'avait lié aucun lien avec eux. En fait, la demoiselle avait l'impression qu'elle avait oublié quelque chose ... Elle avait vidé toutes ses valises ( et je peux vous certifier qu'elles étaient nombreuses ) à ma recherche de ce qui lui manquait, mais n'avait rien trouvé. En même temps, ignorant ce que cela pouvait être, il était difficile de le retrouver.
    Elle se dirigea seule vers l'Université. Sa correspondante y allait en limousine, comme la moitié des étudiants. 'Hanna avait été surprise de voir tous ces élèves arriver dans leurs grosses voitures aux vitres teintées, mais après quelques jours, elle s'y était habituée. C'était maintenant monnaie courante pour elle de voir des étudiants arriver par leurs moyens de luxe. Et elle s'attendait à voir débarquer quelqu'un en hélicoptère d'un instant à l'autre !
    Johanna, elle, y allait à vélo, ne perdant pas ses bonnes vieilles habitudes. Finalement, on pouvait bien dire tout ce qu'on voulait, on n'oublie pas le passé comme ça, juste en claquant des doigts. Et on voudrait bien pouvoir, parfois, mais la mémoire est quelque chose qui ne fonctionne pas comme ça, sinon ce ne serait même plus drôle ...

    Mais là n'est pas le propos. Johanna arriva donc, sur sa bicyclette, comme un petit nombre d'autres étudiants. Les autres arrivaient en Limousine, donc, ou bien en moto ou en scooter. C'était rare de ne pas voir quelque chose de motorisé, à San Francisco !
    Elle posa son moyen de transport préféré dans un coin, le verrouilla à l'aide de sa clé qu'elle glissa dans son sac, avant d'entrer dans l'Université. Devant elle se dressait le même long couloir qu'elle avait parcouru plusieurs dizaines de fois en trois jours, si bien qu'elle commençait à le connaître.
    Et elle savait aussi que, si elle tournait à droite comme elle commençait à le faire, elle atterirait dans une gigantesque bibliothèque. Johanna arriva donc dans la bibliothèque, sans un bruit. Elle avait déjà entendu des rumeurs sur la bibliothécaire aux détours d'un couloir, et cela ne l'inspirait pas beaucoup.
    Sur la pointe des pieds, la belle blonde se dirigea vers le rayon des reportages photographiques. Elle mourrait d'envie de contempler de découvrir de nouvelles photographies, de s'imprégner du talent de leurs auteurs pour réaliser les plus beaux clichés de la baie ...


    « Hé Merde ! »

    S'exclama-t-elle en néerlandais. Elle jeta un regard penaud à la bibliothécaire ( mais de toute façon, elle n'avait pas compris, alors ... ) qui la toisait méchamment.

    Mademoiselle Vermeer venait de se rappeler ce qu'elle avait oublié : son appareil photo. Et ce n'était pas le moindre oubli ! Comment elle n'avait pas pu y penser ?
    Rien à faire, elle devait en acheter un nouveau. C'était une question de vie ou de mort, tout simplement !San son appareil, elle n'était rien. Et elle n'arriverait pas à attendre qu'on le lui envoie !

    Johanna se dirigeait vers l'extérieur quand une fille, une blondinette, l'aborda. D'un ton assez crispé, la belle inconnue lui demanda où se trouvaient les dictionnaires étrangers. Notre Néerlandaise mit un certain temps à comprendre, mais le temps qu'elle comprenne, son interlocutrice lui avait lancé une grimace accompagnée d'un son étrange.



    « Mmm ... Je sais pas. Je suis pas d'ici. Mais pas la peine d'être malpolie ... »

    Quelle pimbêche ... Johanna n'aimait pas ce genre de filles, alors la discussion s'annonçait bonne ..
    Notre belle resta plantée là, à attendre des excuses de la part de cette inconnue. Apparemment, ce n'était pas près d'arriver ...


Dernière édition par Johanna Vermeer le Sam 23 Aoû - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Emma Turner
{ Mý hėăŗť, mƴ ľƱvĕ, ƜƔ lĩfė.
avatar

Féminin Nombre de messages : 248
Dispo' pour un topic ? : Pas pour l'instant.
Correspondant : Letizia Gomez, Espagnole.
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Fonder une famille et s'installer.
Citation: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Ven 22 Aoû - 20:14

    Cette femme avait un accent pour le moins... prononcé quand elle se décida à répondre à Emma. Bon là elle jouait la garce, il ne fallait pas déjà se faire des ennemis dans les étrangers.
    Cet accent était européen, sans doute Irlandais, Ecossais ou quelque chose comme ça. Elle bafouilla :

    - Excuse-moi. Je suis vraiment sur les nerfs.
    Elle prit cette étrangère quelques secondes dans ses bras, la relacha et s'exclama, un peu trop fort pour l'endroit où elle se trouvait :
    - Moi c'est Emma. J'imagine que tu nous viens d'Europe ! Ma correspondante aussi, elle vient d'Espagne. Tu l'as peut-être déjà vue, elle s'appelle Letizia. Et toi, comment t'appelles-tu ?
    *Oups !*
    Emma avait peut-être débité un peu trop de mots pour elle. Comme elle n'était pas Américaine, elle devait avoir du mal à comprendre.
    Elle se trouvait en face de la porte vitrée et le soleil commençait à se montrer, ce qui l'éblouissait. Mais heureusement, Emma était petite, ce qui n'était pas le cas de son interlocutrice. Elle lui faisait un peu d'ombre. Etre petite n'était pas si mal parfois ! Emma commença à se ronger les ongles signe d'impatience. Elle avait beau essayer de se montrer gentille, elle se disait qu'elle avaient d'autres choses à faire comme découvrir qui était ce mystérieux garçon étranger à l'aéroport, il avait été si... captivant ! Mais Letizia l'attendait et elle n'avait pas eu l'occasion de lui parler, malheureusement. Depuis hier, elle pensait à lui jour et nuit, c'était presque obsédant. Peut-être que Logan le connaissait ? Il fallait qu'elle lui parle, absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Dim 24 Aoû - 14:25

    Johanna laissa son interlocutrice l'étreindre à son aise, mais ne tarda pas à manquer d'air et à se défaire de ce « calin » un peu éxagéré. Après tout, elles se connaissaient à peine et l'autre blondinette l'étreignait comme si elles étaient d'anciennes camarades de classe, perdues de vue pendant des années et des années. Son interlocutrice s'excusa d'avoir été peu polie, mais Johanna était rancunière, il faut le savoir.
    Elle fit mine de ne pas lui en vouloir, mais n'en pensait pas moins. Notre belle était à peine arrivée, alors elle n'allait pas commencer à être désagréable. D'un signe de la main, elle informa la jeune femme qui était postée en face d'elle que ce n'était pas un problème.

    Apparemment, la documentaliste leur en voulait toujours, tant à l'une qu'à l'autre, car elle les regardait d'un air qui ne présageait strictement rien de bon. Je dirai même plus : si elles n'étaient pas expulsées d'ici cinq minutes, ce serait un miracle ! Johanna avait une grande connaissance des bibliothécaires, grâce aux heures passées dans la Grande Bibliothèque d'Amsterdam à regarder tous les reportages photos mis à sa disposition. Il arrivait d'ailleurs souvent qu'elle y passe son après-midi, assise dans son coin « rien qu'à elle ». Et, grâce à cette connaissance, elle se doutait que, si elles continuaient sur cette voie, elles seraient mises à la porte d'ici cinq minutes. Parce que, à San Francisco ou à Amsterdam, toutes les bibliothécaires étaient les mêmes.

    Johanna n'attendait qu'une chose : que la blondinette qui lui faisait face se présente. Et il semble qu'elle avait de la chance, car dans la seconde qui suivit, la demoiselle déclina son identité.
    Elle s'appelait Emma. Tant mieux, elle n'allait plus devoir l'appeler « l'américaine », son interlocutrice, la jeune femme ... Non, c'était Emma.
    Johanna s'apprêtait à répliquer, mais il semble que ce n'était pas l'intention d'Emma ( maintenant qu'elle savait son nom, autant s'en servir ! ) qui entreprit un gigantesque discours. Johanna saisit quelques mots, cependant l'ensemble n'avait pas plus de sens que ça.

    Bon, elle avait compris quelque chose qui ressemblait à son nom. Notre Néerlandaise favorite répliqua donc, d'un ton plus amical que précédemment :


    « Je m'appelle Johanna. Je viens des Pays-Bas. Amsterdam ! »

    Elle n'était pas persuadée qu'Emma connaisse un petit pays comme le sien ... Mais Amsterdam, tout le monde connaît ! Johanna esquissa un sourire, avant de fermer les yeux d'un seul coup. Le soleil l'aveuglait, si bien qu'elle fit un petit pas pour se décaler, laissant son interlocutrice – pardon Emma -, laissant Emma sous les rayons brûlants. Johanna n'était vraiment pas accoutumée à ce beau temps. Elle avait laissé derrière elle les sempiternels nuages gris pour les immenses étendues de sable fin qui faisaient la célébrité de la Sun Belt Américaine.

    Johanna avait l'impression qu'Emma était un peu ... ailleurs. Elle pensait sûrement à un garçon, sa dernière conquête. Et il ne serait pas étonnant qu'elle soit amie avec Sandy .. De toute façon, tout le monde était amie avec Sandy, parce que tout le monde la prennait comme « la » princesse du campus. Johanna, elle, trouvait cela ridicule. Mais si ils avaient envie de faire partie de la cour de madame Sandy Carmichael, à eux de choisir. Johanna n'eut pas le temps de s'attarder sur ces réfléxions, la bibliothécaire s'avançait vers elle avec un air hérissé. Johanna ne comprenait pas ce qu'elles avaient encore pu faire. Elle mit un coup de coude discret à Emma qui se tourna, ne comprenant apparement pas ce qu'il se passait. Johanna désigna la femme d'un âge avancé du regard, et Emma comprit.
    Mademoiselle Vermeer et son interlocutrice se dirigèrent vers un autre rayonnage, histoire de pouvoir continuer la discussion pendant quelques secondes encore, loin du regard de la responsable du lieu.


    « Sinon tu étudies quoi ? » »

    La questionna Johanna, à la recherche de confrères ou consoeurs futurs photographes. Bon, pour le moment ... Elle se sentait un peu seule.
    Mais qui sait, peut-être qu'Emma avait un don pour la photo ?


Dernière édition par Johanna Vermeer le Lun 25 Aoû - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Emma Turner
{ Mý hėăŗť, mƴ ľƱvĕ, ƜƔ lĩfė.
avatar

Féminin Nombre de messages : 248
Dispo' pour un topic ? : Pas pour l'instant.
Correspondant : Letizia Gomez, Espagnole.
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Fonder une famille et s'installer.
Citation: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Dim 24 Aoû - 14:42

    C'était donc une... quoi ? Hein ? Néerlandaise ? La néerlande... ??. Une centième de seconde plus tard Emma se souvint de ce petit pays Européen qu'était les Pays-Bas. ( D'ailleurs pourquoi bas ? ) Elle connaissait ce pays géographiquement mais n'avait aucune idée du relief, climat, monuments... enfin toutes ces choses importantes qui composent un pays aussi petit soit-il. Son nom était Johanna. Ca va son anglais n'était pas trop mauvais. Cette fille avait de beaux traits, un visage harmonieux, même un peu slave sur les bords.
    Oups, effectivement Emma avait parlé trop fort et la bibliothécaire ne leur tarda pas à leur faire remarqué sous la forme d'un regard très... noir. Elles se décalèrent donc dans une allée et entreprirent de baisser d'un ton.

    - Enchantée Johanna.
    Dit Emma, un sourire radieux aux lèvres et en parlant moins fort.
    Cette fille lui demanda ce qu'elle étudiait... Ah. Emma avait bien pataugé avant de trouver une spécialité qui lui plaisait vraiment. Elle aimait l'art mais aussi l'économie. L'informatique l'intéressait aussi mais elle s'était décidée pour le cinéma. C'était ce qui lui correspondait le plus. Emma aimait être devant la caméra à jouer, chanter, danser mais elle se sentait aussi bien derrière dans les coulisses d'un monde peu connu. Le montage était une partie essentielle d'un film : cadrer les bonnes scènes, les relier, ajouter de la musique, des bruitages... Le métier de réalisatrice ou caméraman ne lui déplaisait pas non plus. Bref, elle se sentait bien dans ce qu'elle faisait.

    - J'étudie le cinéma, c'est passionant. Il parait que pas mal de spécialités sont ennuyeuses à l'USF. Et toi, qu'étudies-tu ?
    Demanda-elle avec toujours autant de sympathie.
    Emma lança un regard à la vieille femme au bureau. Elle les regardaient depuis tout à l'heure et la jeune femme n'aimait pas beaucoup ça. De plus il fallait qu'elle aille la voir pour demander où se trouvaient ces fichus dictionnaires étrangers.

    - Dit, tu crois que si je vais voir cette vieille bique elle va m'engloutir toute crue ? Ou me découper en tous petits morceaux jusqu'à ne plus me voir ? Nan sérieux je m'inquiète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Lun 25 Aoû - 17:56

    Johanna scrutait le visage de son interlocutrice depuis quelques minutes déjà, tout en entretenant les miettes de conversation qu'elles partageaient. La blonde avait des traits bien dessinés, pas parfaits évidemment, mais il n'en étaient pas si loin. Johanna était persuadée qu'elle devait faire tomber les garçons derrière ses airs de jeune demoiselle en fleurs. Oh oui, c'était sûr. C'était exactement le type de fille qui sort avec cinq garçons à la fois et couche avec deux autres de plus de temps en temps.

    Enfin, peut-être qu'elle n'était pas comme ça, qui sait. Après tout, il ne faut pas juger les gens aux apparences, vous le savez. Certains affirment ça, les autres disent que seuls les actes comptent, et non le fond. Alors, qui doit-on croire ? Johanna avait réfléchi à ça souvent. Elle en était d'ailleurs arrivée à la conclusion qu'il fallait dépasser les apparences même si souvent c'était difficile et on se fiait à l'allure de quelqu'un avant de vouloir le connaître. Bref, tout dépend aussi des conditions ... Si on est dans un mauvais jour, on pourrait bien insulter ses meilleurs amis, alors imaginez aller faire la discussion à un inconnu qui nous inspire pas ... C'est pas toujours une bonne idée.

    Sur ces belles réfléxions, Johanna continua le détail du visage de la demoiselle qui lui faisait face. De jolis yeux bleus, des cheveux blonds rayonnants et parfaitement coupés ... Bref, c'était une agréable créature. Cela dit, notre blondinette à nous n'avait pas grand chose à lui envier, si ce n'est son nez. Et voilà, elle recommençait un complexe du nez ! D'un geste brusque, elle mena sa main à son nez avant de la remettre sur le livre qu'elle avait trouvé avant l'arrivée d'Emma. Elle avait ce tic, cette manie de faire ça dès qu'on lui parlait, ou même qu'elle pensait, à son nez. En plus d'être maniaque, il avait fallut qu'on lui donne ça aussi. Cependant, elle n'avait vraiment pas de quoi se plaindre, avec sa taille de guèpe, sa carrure de mannequin et son visage de poupée de cire. Elle sourit à Emma avant de lui lancer un délicat :


    « Moi de même ! »

    En réponse à son « Enchantée Johanna ». Johanna en question n'était pas grande pratiquante de ces politesses, mais puisqu'elle était face à une inconnue, autant en faire bon usage. On ne sait jamais, certains sont très à cheval sur les principes ...

    Alors comme ça, la belle Emma étudiait le cinéma. Future grande actrice ? Elle en avait en tous les cas le charisme et la classe, comme venait de le remarquer Johanna. Si c'était le cas, Johanna serait ravie de faire les photos pour son book ... Bon, d'accord, on ne s'emballe pas comme ça.
    Avec un sourire radieux, Johanna affirma :


    « La photographie. C'est assez difficile car les termes ne sont pas les mêmes, mais on s'y fait ... J'en ai déjà compris quelques uns, et ça va en s'améliorant ! »

    Notre belle Néerlandaise était toujours partante pour raconter sa vie, surtout dès que ça touchait à la photo. Elle était impossible à arrêter ! Et bien sûr, toujours aussi très fière d'annoncer ce qu'elle étudiait, car c'était une grande fierté pour elle de réussir à réaliser sa grande passion.
    Johanna vit bien le regard en coin d'Emma vers la bibliothécaire. Cette vieille pie – excusez du peu – les observait tel deux folles échappées de l'asile le plus proche. Il semblerait qu'Emma avait quelque chose à lui demander, car quelques secondes plus tard elle demanda à 'Hanna si « lavieille bique » ( original aussi ) lui ferait quelque chose en allant la voir. Sur le ton de la confidence, notre blonde chérie répondit :


    « Honnêtement ? Je pense que son truc c'est plus de te faire bouillir dans une marmite, comme toute bonne sorcière qui se respecte ... »

    Les deux jeunes femmes étouffèrent un gloussement, avant que Johanna ne rajoute :

    « Pourquoi, tu cherches quelque chose ? Le rayon cinéma c'est là-bas ! »

    Affirma-t-elle. En effet, elle avait déjà parcouru la blibliothèque en long, en large, et en travers. Et je vous assure qu'elle aurait put remplacer la bibliothécaire haut la main ! Ou bien non, elle n'arriverait pas à reproduire les mêmes regards méchants ... Et puis elle devrait apprendre la sorcellerie. Alors, on oublie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Emma Turner
{ Mý hėăŗť, mƴ ľƱvĕ, ƜƔ lĩfė.
avatar

Féminin Nombre de messages : 248
Dispo' pour un topic ? : Pas pour l'instant.
Correspondant : Letizia Gomez, Espagnole.
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Fonder une famille et s'installer.
Citation: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Mar 26 Aoû - 23:17

    Emma sourit : la conversation avait désastreusement commencé, et là, si quelqu'un venait les voir et qu'ils ne les connaissaient pas, il aurait put croire qu'elles étaient amies depuis toujours.
    Alors comme ça Johanna étudiait la photographie... Un très bon choix d'après Emma. C'était une spécialité complète qui comportait de la technique, de la rigueur mais aussi de la créativité. Enfin après tout dépendait du style de photo. Emma préférait les photos classe, en noir et blanc, assez simples et épurées. Mais il y avait aussi les photos animalières, photos de brochures, photos de mariages... Oui c'était varié.

    - Ca m'intéressait aussi, la photographie. Ca m'avait l'air vraiment pas mal. Et puis le prof qui l'enseigne avait l'air sympa. Enfin... le cinéma me correspondait plus : je préfère la pratique à la technique.
    Emma jetait des coups d'oeil discrets à la bibliothécaire. Elles rirent ensemble à la réfléxion de Johanna. Comme elle venait de le dire, elle avait l'air d'une sorcière tout droit sortie de Hocus Pocus.
    - T'as surement raison. De toute façon il va bien falloir que j'aille la voir un jour ou l'autre.
    Johanna avait du oublier sa requête première, quand elle était rentrée dans la bibliothèque et lui avait demandé un peu rustiquement où se trouvaient ces fichus manuels.
    - Non, je cherche un dictionnaire Anglais-Espagnol : ma correspondante vient d'arriver et il y a quelques mots où l'on ne se comprend pas très bien.
    En effet, Letizia et Emma se comprenaient très bien mais quand elles rentraient dans de longs débats, les mots compliqués devenaient un peu dur à comprendre entre les deux dialectes, même si certains se comprenaient vaguement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Vermeer
» Lovely Admin :)
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Dispo' pour un topic ? : Nan, désoulée >
Correspondant : Sandy Carmichael.
Date d'inscription : 29/07/2008

.Passeport !
Rêve: Mon rêve ? Hé bien, je voudrais pouvoir vivre de la photographie. Je sais, il y a plus ambitieux ...
Citation: Une photo vaut mille mensonges.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Sam 30 Aoû - 18:51

    Johanna esquissa elle aussi un sourire, un peu en réponse à celui d’Emma. Elle eut une petite pensée pour sa sœur, qui ne cessait de la seriner comme quoi « elle était rancunière, n’arriverait jamais à pardonner à qui que ce soit, et ne se ferait aucun ami partie comme elle l’était ». Voilà qui surprendrai Bella, si elle voyait sa grande sœur plongée dans une discussion avec une inconnue contre qui elle avait eu une dent quelques minutes auparavant. De toute façon, sa sœur savait bien que c’était faux. Elle aimait beaucoup taquiner Joh’, qui au contraire allait bientôt faire une overdose de blages Bellatesques ( dixit Mme Vermeer ). Johanna adorait sa sœur, comme une amie. Elles allaient d’ailleurs à beaucoup de fêtes ensemble et avaient pas mal d’amis communs. En même temps, elles n’avaient qu’un an d’écart, ça facilite l’entente.

    Emma répondit finalement étudier le cinéma. Johanna avait hésité, mais elle préférait capter un instant précis plutôt qu’une séquence entière. A ses yeux, c’était un peu la facilité que de filmer tout un passage, tandis que photographier L’Instant essentiel, LE moment qui peut tout changer est différent . De toute façon, les deux matières étaient étroitement liées, et notre blondinette avait déjà eu quelques cours de Cinéma, histoire d’avoir une autre approche de leur matière de prédiléction. Il en était d’ailleurs clairement ressorti qu’elle était plus adroite avec un objectif qu’avec une caméra … C’était un peu trop complexe pour elle, de devoir appuyer là, là et là. Depuis toute petite, elle maîtrisait son appareil photo et le connaissait par cœur. Evidemment, c’est un peu plus dur de changer de support d’un coup brutal .
    Avec un petit sourire en coin, elle lança :


    « La photographie, c’est l’image de la vérité. La vidéo, c’est la vérité vingt-quatre fois par seconde ! .. Et ne me demande pas où j’ai entendu ça, je n’en ai strictement plus aucune idée. »

    Avoua-t-elle en concluant sur un petit rire gêné.
    Son interlocutrice lui rappela l’objet de son accostement légèrement violent, et Joh’ se sentit un peu bête de ne pas s’en être souvenue. Mais après tout, sa tête était déjà remplie de choses plus ou moins superflues, alors n’en demandez pas trop, je vous prie …
    Doucement, Johanna indiqua la rangée des dictionnaires où elle était passée en se rendant au rayon des photos.

    Elle se demandait si Emma serait d’accord pour lui prêter un appareil photo … La belle Néerlandaise allait la questionner, mais il semblerait que sa nouvelle amie soit partie vers le rayonnage que Joh lui avait montré. Un tiers de seconde, elle hésita à la rejoindre pour lui faire part de sa requête. Mais pas plus d’un tiers de seconde, car elle était partie à pas rapides - et légèrement bruyants, au grand damme de la bibliothécaire-sorcière – vers Emma.

    D’une voix posée, presque paisible, qui masquait bien son impatience à obtenir une réponse, elle s’adressa à Emma :



    « Au fait, tu aurais un appareil photo à me prêter ? Désolée de te demander ça … »

    Elle n’obtint pas de réponse et repensa au moment où elle-même n’en avait pas fournie assez rapidement. Pour rire, elle ajouta :

    « Gué ? »

    Et enfin, Emma, qui était tellement passionnée par sa recherche de dictionnaire anglais-espagnol à l’usage de sa correspondante, se tourna. Elle repéta sa question et attendit bravement une réponse, croisant jusqu’aux doigts de pieds pour qu’elle soit favorable. Emma semblait réfléchir … Pourvu qu’elle cède en sa faveur. Un autre étudiant regardait nos deux complices, et Johanna mit un petit coup de coude à Emma en désignant du regard le jeune homme. (/i]

    « Il semble qu’il ait eu de l’amour pour toi ! »

    [i]L’expression n’était pas correcte, mais au diable la grammaire ! Tout ce qui intéressait notre belle, c’était ce garçon et – il faut le dire – l’appareil photo potentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-dream.roleaddict.com
Emma Turner
{ Mý hėăŗť, mƴ ľƱvĕ, ƜƔ lĩfė.
avatar

Féminin Nombre de messages : 248
Dispo' pour un topic ? : Pas pour l'instant.
Correspondant : Letizia Gomez, Espagnole.
Date d'inscription : 18/08/2008

.Passeport !
Rêve: Fonder une famille et s'installer.
Citation: Ce qui ne te tue pas te rend plus fort.
Relations:

MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   Lun 1 Sep - 17:31

    Emma commença à parcourir les allées pas très vite pour trouver ce dictionnaire. Elle était suivie de Johanna avec qui elle entretenait toujours une discution. Emma regarda les étiquettes, panneaux, bref : tout ce qui pouvait l'aider à trouver l'allée des dictionnaires étrangers. De toute façon elle finirait bien par la découvrir.
    Johanna lui récita une citation, Emma se retourna en vitesse pour la voir.

    - T'es une fana des répliques, avoue. Une fana des répliques, sans mémoire. Je note.
    Puis elle reprit sa recherche tout en essayant de garder le fil de la conversation pour ne pas passer pour une idiote.
    A un moment, son interlocutrice lui demanda si elle possédait un appareil photo à lui prêter. Pourquoi ? Emma n'en avait strictement aucune idée mais elle comptait bien le savoir. Elle ne répondit pas tout de suite car elle était un peu trop occupée par sa quête. Quand Johanna lui dit "Gué" elle rit quelques secondes et ajouta :

    - Et bien j'ai un Nikon Reflex D90 que j'utilise pour faire des photos amateurs. Là j'en ai pas besoin donc d'accord je veux bien te le prêter. Mais... pourquoi ?
    Demanda-t-elle accompagnée d'une moue un peu gênée.
    Elle possédait cet appareil depuis 2 ans et s'en servait assez peu. Mais quand elle voyageait, miss Turner l'avait toujours avec elle ! C'était un des plus bons appareils photos professionels, Emma en était consciente. Si Johanna n'avait pas les moyens de s'en offrir un, elle serait surement contente d'utiliser un appareil de cette gamme là. A l'université, il y en avait quelques uns mais un peu trop usagés par l'utilisation fréquente des étudiants.
    Alors qu'elle scrutait une rangée de livre, Emma reçut un coup de coude. Elle regarda dans la direction que lui indiquait Johanna.

    - Pas mal mais je t'assures que dans le coin, il y a mieux.
    Emma avait une arrière pensée pour Logan et son mystérieux homme de l'aéroport.
    - Tu es célibataire ? Juste pour savoir bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escapade matinale. [ PV Johanna ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escapade matinale. [ PV Johanna ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au parc (Pv : Johanna)
» Escapade nocturne [Galyana]
» Attend Johanna
» Johanna et Maxime (PV)
» Une froideur matinale ... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*.American Dream.* :: « Une fois entré, il vous sera impossible de ressortir ! » :: » Germin Library-
Sauter vers: